dimanche 1 décembre 2013

Macaronis au fromage, à la roquette et aux noix de pin

Par ces temps plus frisquets, je connais bon nombre de personnes qui cherchent réconfort dans les plats qui cuisent au four. Parmi elles, j’en suis! Les plats gratinés sont généralement vite préparés pour ensuite être enfournés afin de généreusement nous combler. Moi qui adore les pâtes, je suis totalement ravie si, en plus, de la roquette se cache sous du fromage bien fondant comme ici. Vive la saison froide! 


Rendement : 4 portions

3 c. à table de beurre
3 c. à table de farine de blé entier
2 c. à table de bouillon de légumes liquide(non dilué)
1 c. à table de moutarde de Dijon
¼ c. à thé de piment de cayenne
Sel de mer et poivre noir du moulin, au goût
2 tasses de lait froid
2 tasses de cheddar fort râpé
1 tasse de mozzarella râpée
Macaronis cuits pour 4 portions
3 tasses de roquette
1/3 tasse de noix de pin grillées

Dans une grande casserole, à feu moyen, faire fondre le beurre.  Ajouter la farine, le bouillon, la moutarde, le piment de cayenne et saler et poivrer généreusement.  Cuire 2 minutes et ajouter doucement le lait en fouettant constamment.

Amener à ébullition puis laisser mijoter environ 5 minutes, le temps que le tout épaississe.  Ajouter la moitié des fromages râpés et bien mélanger.  Ajouter les macaronis, la roquette et les noix de pin et bien mélanger.

Verser dans un plat allant au four, saler et poivrer de nouveau et recouvrir des fromages restants.

Déposer dans un four préchauffé à 350°F pour environ 30 minutes, le temps que le tout dore bien.
Servir chaud.

3 commentaires:

Spécialiste de l'éphémère a dit…

Le genre de plat trop bon que je me retiens de ne pas faire à toutes les semaines!

Jessica Eagle a dit…

Hummmm...le réconfort par excellence. J'adore tout ce qui est gratiné ainsi au four et particulièrement à cette période. Je retiens ta belle suggestion. Merci pour ce beau plat qui met en appétit :)

Catherine alias Radisjoli a dit…

@ Éphée : Vive le "comfort food", on est bien d'accord!

@ Jessica : Merci!