samedi 25 août 2012

Charlevoix, Québec


Au cours du mois de juillet dernier, accompagnée de mon copain, j’ai séjourné dans la belle région de Charlevoix.  Il y a de cela plusieurs années, nous avions déjà visité cette région, mais cette dernière offre tellement que nous nous devions d’y retourner. 
Pour l’occasion, nous avons réservé dans un B&B (bed and breakfast) de la Malbaie où nous a accueilli un couple chaleureux et plein de belles attentions pour ses invités.  Situé à deux pas du quai de Pointe-au-Pic, le gîte Le Repos du Roi a à sa disposition cinq chambres qui possèdent  leur salle de bain privée et où tous ses invités peuvent aller et venir à la salle à manger et au salon du rez-de-chaussée.  Lorsque nous avons effectué notre réservation, nous avions pris soin de mentionner que nous désirions des petits-déjeuners végétariens et la dame nous a assuré qu’elle se ferait un plaisir de nous gâter végé! Sa promesse fut tenue, nous avons eu de bons plats chaque matinée.
Sur le chemin pour l'aller, en guise de premier repas dans la région, nous nous sommes arrêtés à la boulangerie À chacun son pain située à Baie Saint-Paul afin de prendre un dîner plus qu’attendu.  Cette boulangerie offre divers pains, viennoiseries, sandwichs préparés sur place, salades et cafés.  Pour un dîner hyper simple et vite rassasiant, nous avons arrêté notre choix sur une baguette de pain, du végé-pâté cuit sur place composé de semoule de maïs et de légumes et un petit Fleurmier de Charlevoix, un fromage à pâte molle qui, soit dit en passant, était tout à fait délectable. 

















Pendant cet arrêt à Baie Saint-Paul, nous avons marché tranquillement sur la plage et visité Habitat 07, cette maison écologique qui a été construite en 2007 qui a pour but d’informer et de sensibiliser la population sur les plus récentes méthodes de construction à développement durable et à autonomie énergétique. C’est en compagnie d’un guide que nous avons pu observer les différentes pièces et l’extérieur de cette maison bien originale et inventive.

Tout juste avant d’arriver à destination, nous nous sommes arrêtés dans deux fromageries où nous aurions beaucoup aimé visiter les installations mais où les visites n’avaient lieu qu’en matinée. Qu’à cela ne tienne, j’ai demandé à visiter la bergerie au moins dans l’une d’elles.  Nous avons fait provision de quelques fromages dans les fromageries La laiterie de Charlevoix et à la Maison d’affinage Maurice Dufour où j’ai pu flatter longuement un jeune agneau.  J’étais ravie, comme toujours, lorsque je suis en contact avec les animaux! C’est simple, je serais restée avec lui pendant encore plusieurs heures.

Après notre arrivée au gîte et après avoir ouvert valises et multiples sacs à dos, nous avons filé sur le quai de Pointe-au-Pic, situé à deux pas, où nous avons pu allègrement observer plusieurs espèces d’oiseaux.  Tout près, le Café de la Gare nous attendait pour notre premier souper de vacanciers.  Parce que ce restaurant porte le nom de café, je m’attendais à lire une courte carte, mais au contraire, cette dernière était abondamment garnie.  Tout comme la carte, les places étaient nombreuses.  Nous avons tous les deux apprécié notre repas ensemble ainsi que les plats choisis.


Le lendemain, nous nous sommes rendus aux Éboulements où nous avons visité une ferme d’élevage d’alpagas.  Il est important que je précise que cette ferme s’adresse au marché de la fibre et non à l’abattage des animaux.  En plus d’en apprendre davantage sur la qualité de cette fibre textile, j’ai pu observer les premières minutes de vie d’un jeune alpaga qui venait tout juste de voir le jour.  Ce moment restera gravé dans ma mémoire pour toujours, c'était absolument grandiose d'assister à cet évènement rarissime. Côté gourmandise, nous avons été à la Chocolaterie du village, toujours aux Éboulements, où nous avons dégusté une délicieuse glace enrobée de chocolat pur.  Un vrai péché où personne ne peut se vanter de sortir propre…  Nous en avions partout!  Hihihi


Le dernier jour de notre séjour, nous avons mis le cap sur le Parc national des Hautes-gorges-de-la-rivière-Malbaie où nous avons fait une belle et longue randonnée tout au long de la rivière ainsi qu’un pique-nique.  Nous avons pu y observer une hutte de castor, un bébé marmotte mais où malheureusement, à cette heure du jour, les oiseaux et les poissons y étaient très discrets pour ne pas dire invisibles. 


Le matin de notre retour à Montréal, nous nous sommes arrêtés à la boulangerie Pains d’exclamation où nous avons choisi de goûter à un grand capuccino et deux viennoiseries qui étaient carrément fabuleuses Mmmmmm.  Avoir su, j’y serais allée chaque matin de mon séjour tellement les croissants au beurre étaient bons!

4 commentaires:

Mademoiselle B a dit…

Baie Saint-Paul, c'est tellement charmant! C'est assez proche de chez moi, peut-être 1h30, mais ça fait un petit moment que j'y suis allée. Tu me donnes drôlement envie d'y remettre les pieds bientôt. Peut-être cet automne? Ce serait vraiment beau avec les feuilles des arbres pleines de couleurs! Tu me donnes aussi envie d'y retourner pour m'arrêter à toutes les petites boulangeries pour déguster de bons cafés et d'excellentes viennoiseries! =)

Rosabelle Melanie a dit…

haaa! merci du récit.. Nous y sommes jamais allés et lèa tu me tentes encore plus. je crois que ce sera une de nos destinations l'an prochain.

Les alpagas sont TROPPPPPPPPPPP mignons hihihi!

Babette a dit…

Tes photos sont belles! C'est super que vous ayez pu manger végé, même en région.

Catherine alias Radisjoli a dit…

@ Mademoiselle B : C'est vrai que Baie Saint-Paul est pas très loin de chez toi, disons que tu as une bonne longueur d'avance sur moi hihihi.

@ Rosabelle Melanie : J'adore leur coupe de cheveux! Hihihi


@ Babette : Merci. Au gîte, ça bien été pour la nourriture végé mais dans les restos, je dois avouer que ça été plutôt ardu.